Stratos-Sphere


Introduction - Photos - Vidéos


Aux rondeurs de l’œil, secrètes alcôves d’un univers intime aux contours indéfinis précédemment évoqué, répondent ici les courbes de la Terre et l’infinie perspective d’un Univers en expansion, saisies aux limites de deux mondes, à ce point de rupture entre les lueurs de la vie et le noir du néant.

S’élever au dessus de la condition humaine pour mieux en débusquer les questions essentielles, poursuivre l’ascension et taquiner les astres, comme l’aurait fait Icare, au risque de s’anéantir. Tel est le voyage, comme un autre défi, que nous propose le photographe belge Edouard Janssens dans son projet Stratos-Sphere. Un travail né de l’expédition photographique ingénieuse lancée par l’artiste en 2011, et menée à 33 kilomètres du sol, là où l’air n’est plus respirable.

De cette aventure expérimentale, emportée par la force des vents et la légèreté d’un ballon météo gonflé à l’hélium, deux appareils photos logés dans une nacelle en polystyrène ont rapporté des clichés étonnants, visions géographiques ou poétiques d’un espace intermédiaire, entre l’infiniment petit et l’immensité offerte. Prises de vue et de conscience révélant la fragilité de l’Humanité, l’infime protection dont elle dispose et l’humilité dont elle devrait faire preuve.

Sur les 4000 clichés pris lors de l’expédition, 31 ont été sélectionnés par Edouard Janssens pour être tirés, chacun à 9 exemplaires. Des photos éloquentes et singulières, magnifiant les clartés solaires, les tonalités froides et intenses du bleu et les noirs profonds.